La Booty Therapy ou comment redonner vie à son corps



J'ai récemment posté sur Instagram une petite photo de ma personne en sueur à la fin de mon cours de danse. Pour répondre à un certain nombre de questions, je me suis dit qu'il faudrait peut être que je partage cela avec le plus grand nombre.
Je me suis mise à la danse il y a quelques semaines. Plus précisément au cours de Booty Therapy qui est un concept créé par la chorégraphe Maïmouna.
Une fois par semaine, pendant 1h30, je bouge mon booty (mais pas que...) sur du Ndombolo, du Coupé Décalé, du Kuduru ou encore des sons Naija qui sont toutes des musiques et danses africaines.
Est-ce que c'est dur? OUI. Surtout quand on a passé 10 ans sans plus jamais faire de sport.
Oui je suis une femme active. Je ne suis définitivement pas le cliché de la grosse assise à longueur de journées sur son canapé et qui mange des chips en regardant le tv. Je ne suis même pas la grosse toujours derrière son Pc qui s'acharne sur les autres grosses sur des forums ou les réseaux sociaux. Non non je n'en suis pas.
Mais je reste une grosse flemarde en ce qui concerne la motivation pour se bouger un peu plus que ce que je fais habituellement.
Je fais un peu d'aquagym ou d'aquabike de temps à autre, je marche de ci de là mais rien de bien concret.
J'ai pourtant scruté la page Facebook de Maïmouna durant des mois entiers. Quasiment un an depuis notre première rencontre sans oser franchir le pas.
La principale raison, qui vous étonnera sûrement venant d'une "no complexes" comme moi était le regard des autres filles du cours. Le fait d'être la plus grosse (c'était une certitude) ne serait-il pas lourd à porter?
Et puis saurai-je vraiment suivre les pas des différentes chorégraphies? Va-t-on me juger?
Tant de questions que je me suis posées durant tout ce temps. Que de temps perdu finalement!
Un soir j'ai aperçu par hasard un statut de Maïmouna qui disait "cours gratuit de Booty Therapy ce mercredi! Envoyez-moi un mail si intéressés."
Je n'ai pas vraiment réfléchi à ce que je faisais lorsque j'ai copié son adresse mail et envoyé un timide "j'aimerais participer".
Aussitôt le mail parti, j'ai commencé à paniquer: "ohlalalalaala mais qu'est-ce que j'ai encore fait moi?!"
J'ai eu le temps de réfléchir pendant 3 longs jours.
Puis j'y suis allée. Oh et puis merde hein. On ne vit qu'une fois.
Le cours est passé à une sacrée vitesse. Il y avait du monde. Je n'ai pas eu le temps de me demander si on me regardait ou pas! Chacune était là pour décompresser, lâcher prise, s'amuser, se défouler. Tout ce dont j'avais besoin. Je me suis alors abonnée. Et j'y retourne toutes les semaines depuis.
Est-ce vraiment thérapeutique? Eh bien oui. En tous cas j'en suis convaincue car au bout de quelques semaines, j'ai encore plus confiance en moi non seulement durant le cours mais aussi en dehors.
J'ai le sentiment que j'ai débloqué une partie de mon corps qui était comme figée. Comme prise dans un étau. C'est assez compliqué à expliquer mais je me sens terriblement mieux.
Oui il y a du booty shake comme dans la vidéo ci-dessous, mais il n'y a aucune connotation sexuelle dans ces mouvements.
Le chemin vers l'acceptation de son corps pour moi est chaque jour un peu plus surprenant. J'ai commencé par les aventures vestimentaires à travers ce blog, puis les photos, l'investissement dans des évènements comme des défilés ou les fashion week dédiées à la mode grande taille, le retour aux cheveux naturels, le rouge à lèvres, le jeu devant la caméra pour tourner dans des clips: la danse est définitivement ce à quoi je m'attendais le moins!



Pour en savoir plus sur les cours de Booty Therapy de Maïmouna c'est sur Booty-therapy.com

EDIT décembre 2014 : depuis cet article j'ai participé à des flash mob au Trocadéro, place de l'Opéra ainsi que des spectacles et surtout en octobre dernier j'ai eu l'opportunité de suivre Maïmouna dans une tournée aux Etats-Unis durant laquelle j'ai participé aux stages qu'elle a donnés à San Francisco, Los Angeles & Atlanta. 

3 commentaires:

  1. Ca a l'air super comme cours! Dommage que j'habite si loin. Je me contente de mes dvds de hip hop et de cardio mais c'est vrai que ca donne du peps de se bouger comme ca. Je suis bien crevee apres mais une fois la fatigue passee, je souris a la vie.
    Bonne continuation :-)

    alice

    RépondreSupprimer
  2. Bravo et merci pour ce témoignage !!! ça fait tellement plaisir de voir une telle détermination !!! :-)

    RépondreSupprimer
  3. Il a l'air génial ce cours!

    http://www.jesuisbelleetalors.com

    RépondreSupprimer